VOTER POUR CETTE CANDIDATURE

CLIQUER POUR VOTER (1x par jour max par candidat)

Décrivez ce qui vous déplaît

+ = Verify Human or Spambot ?

Cie Espèce de Collectif
Diffusion : TJP-CDN de Strasbourg, présenté avec Pôle sud-CDCN de Strasbourg

Laisse le vent du soir décider, c’est le titre du spectacle. Nous sommes trois, tels trois pièces d’un mécanisme, et nous cherchons à constituer un assemblage robuste. Il s’agit en fait de trouver le bon ajustement.

Ici, rien n’est statique mais en quête permanente d’équilibre. Trois, cela devrait mener à la stabilité et c’est bien le contraire qui se produit.

Voilà, nous sommes pris dans le rouage d’une forme chaotique. Nous explorons les buttées d’un corps qui résiste, qui ne veut pas devenir machine. L’esprit attiré par l’élévation, les formes pures qui ne trouvent que matière brute et craquement. La nécessité de redonner du jeu là où le mouvement se bloque.

C’est dans la construction, une projection de nous-même, que nous allons chercher à nous comprendre, à nous apprivoiser. Trouver la logique dans un assemblage où le degré de liberté est incertain. L’accumulation des contacts produit du mouvement, du désordre, de la joie. Il n’est pas toujours facile de comprendre la complexité d’une logique saturée de directions.

Alors Laisse le vent du soir décider résonne comme un idéal, un abandon, une promesse d’organisation sans hiérarchie, sans commande. Quel peut être ce moteur en nous, qui autorise cette organicité ?

Conception et interprétation : Étienne Fanteguzzi / Damien Briançon / David Séchaud
Lumière et régie générale : Raphaël Siefert
Scénographie : David Séchaud
Création sonore : Gaëtan Gromer
Regard extérieur :  Fanny Brouyaux


 

Infos

Lien
  • Lien : http://www.especedecollectif.org/laisse-le-vent/