VOTER POUR CETTE CANDIDATURE

CLIQUER POUR VOTER (1x par jour max par candidat)

Décrivez ce qui vous déplaît

+ = Verify Human or Spambot ?

Baignée dans le milieu artistique dès le plus jeune âge, Liyah Dia a commencé à performer très tôt. En passant de la danse à la musique, son parcours s’est très vite singularisé par une détermination sans faille, mais également par un réel attrait pour la culture américaine. Liyah Dia fait partie de ceux, qui tout au long de leur vie, font et feront tout pour réaliser leur rêve. Elle sait ce qu’elle veut, elle sait ce qu’elle vaut et fait tout ce qui est en son possible pour obtenir ce qu’elle souhaite : tout donner à la musique, quitte à sacrifier sa vie personnelle ainsi qu’une vie professionnelle, « traditionnelle ».

Lors de ses débuts, elle s’est fait connaître sous le nom de Lydia D. avant de changer pour Liyah Dia, un pseudonyme en référence à Aaliyah, l’une de ses plus grandes influences.

C’est en 2012, parallèlement à ses études dans le domaine de la communication, que Liyah Dia décide de se lancer sérieusement dans le milieu musical. Interprète, mais également compositrice, elle écrit ses textes depuis l’adolescence. Des textes, en anglais, qu’elle chante, mais également et surtout sur lesquels elle laisse libre court à son flow incomparable, lorsqu’elle rappe.

La même année, elle sort sous le nom Lydia D. son premier EP intitulé Mixtape of a self made woman. À la suite de ça, elle lance sur sa chaîne Youtube une série de freestyles et remix, profitant à ce moment-là de l’effervescence de cette plateforme. Des contenus qui seront accompagnés de son premier clip, sur le titre Careless, qu’elle a écrit et payé de sa poche.

Caractérisé par l’objectif de construire une carrière internationale, le parcours de Liyah est marqué par de nombreux voyages aux Etats-Unis (à New York et Los Angeles). Des voyages, qu’elle a une fois de plus financés par de nombreuses heures de dur labeur dans sa ville natale, Strasbourg. Débrouillarde, elle a provoqué quelques rencontres, qui ont marqué son parcours, mais aussi bouleversé son destin comme Dallas Martin, directeur artistique chez Atlantic Records, Kendrick Lamar, ou encore A$AP Rocky, qu’elle a accompagné sur quelques dates de sa tournée européenne. Des voyages qui lui ont permis d’enregistrer de nombreux titres, dont trois, qu’elle a sorti en 2018 : Midnight LoveMouf Do et le dernier et pas des moindres, Enough, enregistré avec Dallas Martin. Parmi eux, deux ont été clipés à son initiative, et avec ses propres financements. Pour cela, Liyah Dia a fait appel à des réalisateurs encore peu connus mais très prometteurs, qui avaient déjà collaborés avec des grands noms : Luke Biggings pour Midnight Love, tourné à Londres et KC Locke pour le clip de Mouf Do, dans lequel elle souhaitait mettre en avant son pays : la France (fait venir le réal. de Manchester, tournage à Paris).

Actuellement, Liyah Dia fait partie du casting de l’émission de télé-réalité « Les Anges », qu’elle a intégré en tant qu’« Ange Anonyme ». Une opportunité qui peut être controversée, mais qui lui a permis de rencontrer de nouveaux acteurs majeurs de l’industrie musicale comme Dj Khaled, de gagner en notoriété, mais aussi d’enregistrer un single, écrit par Ryan Toby (Red Vision), intitulé Blame it on me, et qui sera dévoilé en mai.

Consciente que le fait de chanter en anglais peut être un frein en France, Liyah Dia souhaite construire sa carrière à l’international. Malgré des périodes de remise en question et de doute, elle continuera et ne lâchera rien. Liyah a une seule et unique idée en tête : percer dans le milieu de la musique, et on lui souhaite d’y arriver !


 

Infos

Lien
  • Lien : https://www.instagram.com/liyahsroom/