Camille Epplin – Décembre 2022

Site web du nommé

COUVERTURE COZE

Chaque mois, Coze invite un artiste local à réaliser la couverture du magazine. Dans le cadre des Hopl’Awards, le public est amené à voter pour sa couv’ favorite.

La couverture du numéro de décembre 2022 a été réalisée par Camille Epplin.

Artiste illustratrice depuis 2007, Camille grandit à Saint-Dié-des-Vosges où elle reste jusqu’à son bac. Elle rejoint l’Alsace pour une mise à niveau en arts appliqués puis retourne dans les Vosges pour un DUT services et réseaux de communication. Deux années lors desquelles elle apprend le codage, réalise des sites internet et surtout se forme aux outils numériques tels qu’illustrator ou photoshop. Des outils qui, elle ne le sait pas encore à ce moment de sa vie, vont bien lui servir. Camille file ensuite à Valenciennes pour poursuivre ses études dans le domaine de la communication et s’installe finalement à Paris pour démarrer sa vie professionnelle.

Les rencontres comme fil conducteur

Son stage de fin d’étude se déroule dans une compagnie de théâtre pour laquelle Camille réalise des images animées pour des spectacles. Le stage terminé, la compagnie lui propose de poursuivre sur certaines créations. C’est alors, qu’elle créé son statut à la maison des artistes. Statut qui va, là aussi, bien lui servir par la suite. Arrivée à Paris, elle fait plusieurs jobs : vendeuse, puis webdesigner. Sa supérieure découvre alors lors d’un salon une entreprise qui réalise des stickers pour habiller des chambres d’enfant. Connaissant l’attrait de Camille pour le dessin, elle lui conseille de les contacter. Ce que Camille fait, et heureux hasard elle se retrouve à réaliser deux jours plus tard son premier dessin pour cette entreprise. Camille s’engage alors pleinement dans cette voie et dessine pendant plusieurs années de nombreuses illustrations : des ours, des pirates, aux dinosaures en passant par les princesses.

Le temps passe et Camille commence à ressentir l’aspect solitaire du métier d’artiste auteur. Elle travaille seule depuis chez elle et sa santé est aussi affectée par les maladies chroniques dues à l’utilisation des ordinateurs. 2015 arrive, l’entreprise de stickers prend malheureusement feu et une grande partie des fichiers sont perdus. Le premier fils de Camille a 4 ans, son conjoint et elle décide de revenir en Alsace.

La famille s’installe alors à Sélestat et Camille a des envies d’ouverture, de rencontres et d’échanges. Elle découvre sa nouvelle ville, se balade, admire cette ambiance nouvelle, les détails de l’architecture. Elle découvre aussi le concours annuel du sapin de Noël organisé par Sélestat dans lequel elle décide de se lancer. Une construction d’un sapin en volume réalisé en papier sur trois étages qui tourne comme un carrousel plus tard, elle remporte le concours ! Cette exposition lui fait rencontrer Patrick Keller qui lui propose de réaliser l’affiche du Corso fleuri. Camille se fait pleinement adopter par Sélestat et réalise des divers projets dans la ville. Cette année, elle participe à nouveau à l’exposition de Noël intitulée Les boules de Noël de Meisenthal : Escapade en Europe, visible à la Bibliothèque Humaniste jusqu’au 31 décembre !

La couleur et les oiseaux

Si les heureux hasards et les belles rencontres sont le fil conducteur de la vie de Camille, il y a aussi un fil rouge dans sa pratique : l’oiseau. La première illustration qu’elle poste en ligne en 2007 en est un. Camille dessine des oiseaux depuis toujours sans trop savoir pourquoi. Peut-être est-ce dû à des souvenirs d’enfance autour de sa grand-mère et de la balançoire du jardin. Pour Camille, les oiseaux sont un sujet intarissable. Elle ne dessine jamais le réel mais créé des oiseaux colorés et drôles, des choses gaies qui n’existent pas vraiment avec des formes géométriques.

Camille dessine beaucoup, sur des feuilles volantes ou sur des carnets de croquis qu’elle dépose un peu partout – jusque dans les sacs de sports de ses enfants. Elle part ensuite de ses idées dessinées sur le papier qu’elle recompose sur l’ordinateur. Ensuite le dessin prend vie soit à plat soit en volume en fonction des projets.

En septembre dernier, Camille a réalisé une très grande pièce – toujours des oiseaux – pour le festival Colors. Un projet marquant pour elle dans lequel elle a pris beaucoup de plaisir. Quand Stom500, le directeur artistique lui a proposé, c’était pour elle le projet rêvé : passer du papier à une très grande sculpture en bois. Une belle aventure, faite de jolies rencontres et de collaborations nourricières.

C’est d’ailleurs sur ces derniers points que Camille cherche à orienter son travail. En 2019, elle a notamment habillé un flipper pour l’association Des Lumières dans les yeux qui répare ces objets pour les installer dans les hôpitaux. Elle a aussi travaillé avec Missy, Céline Clément et Léontine Soulier à la réalisation d’illustrations dont les fruits ont été reversés à des associations pour aider l’Ukraine. Récemment, elle s’est engagée dans un collectif, le collectif Patate, constitué d’illustrateurs de toute la France. Rassemblés autour de valeurs communes de partage, d’entraide et d’envie de créer, le collectif a déjà réalisé une fresque de 64 mètres à Paris ou encore une exposition de leurs risographies à Besançon dont une partie des fonds est reversée à des associations environnementales. Une prochaine aura lieu en janvier à Paris à l’espace My Coworck de Beaubourg. La couverture de ce numéro de décembre est d’ailleurs l’une des illustrations de Camille réalisée dans ce cadre. Elle est disponible à l’achat sur notre boutique en ligne. Là aussi, une partie des fonds récoltés sera reversée à une association choisie par Camille : la SNA. Il s’agit de la Sentinelle Nature Alsace, une association pour la sauvegarde de la biodiversité alsacienne qui soigne les animaux sauvages et principalement les oiseaux.

Pour la suite de ses aventures et après le lancement de cette exposition de Noël à Sélestat, Camille aimerait prendre un peu le temps pour se recentrer autour de projets personnels. Pourquoi pas réaliser une impression de A à Z, un fanzine autour des oiseaux en toute petite édition. Prochain objectif : faire des choses qui ont du sens, s’investir dans le bénévolat – Camille s’est récemment engagée auprès de l’association Haies Vives d’Alsace avec l’arbre au cœur du projet et avec toujours les oiseaux comme fil rouge !

Questions du TAC au TAC

Un mot que tu aimes bien ? Sapristi
Ton endroit culturel préféré en Alsace ? Les Tanzmatten
L’endroit pour boire un verre ? Dans un jardin chez des copains
Le marché de Noel que tu préfères ? Noël dans la vallée, le marché itinérant du Val de Villé
Ta musique du moment ? Orelsan – Seul avec du monde autour



Contact

Association Becoze:4 rue de la Coopérative 67000 Strasbourg France Cérémonie officielle:Conservatoire 1 Pl. Dauphine 67076 Strasbourg Email:contact@hoplawards.fr
Becoze © Copyright 2023 - By  Symbioz